Sports
mardi mars 26, 2019
Inscription

 

Mission accomplie pour Mamert Hounkénou

(Le jeune s’en sort avec un kit solaire complet d’une valeur de 200.000Fcfa)

 

Les jeux sont faits ! La 2è édition du Festival de danse ‘’Trophée Massè Gohoun’’ démarrée le vendredi 22 février 2019 a été clôturée le dimanche dernier sur le podium de Djoman Promo dans la commune d’Adjarra. Sur la quinzaine de jeunes danseurs en herbe, c’est Jean-Baptiste Clotoé qui s’en est sorti à bon compte.

Sans surprise, le premier prix est revenu à Jean-Baptiste Clotoé, qui a empoché un kit solaire complet d’une valeur de 200.000 Fcfa. En deuxième position on retrouve Joscaria Togbédji, qui part avec un kit solaire complet d'une valeur de 150000Fcfa. Bilal Yéssoufou vient en troisième position avec un kit solaire complet d'une valeur de 100. 000Fcfa.

Ce rendez-vous culturel qui a connu une très forte mobilisation de la population de la localité a eu lieu sous le haut parrainage du ministre du tourisme, de la culture et des sports, Oswald Homéky. Très satisfait de l’organisation de cette deuxième édition, le directeur exécutif de l'Association Djomam Promo Mamert Hounkenou, a déclaré que sa structure a décidé de faire la promotion du rythme ''Massè Gohoun'', qui est un patrimoine immatériel des communes d'Adjarra et d'Avrankou. À en croire ce dernier, lorsqu’on parle de " l'histoire du rythme ''Massè Gohoun', l’on se réfère forcément aux artistes de renommée internationale' Yédénou Adjahoui et Dossou Lètriki.  Le premier est d'Avrankou et le second vient d'Adjarra. On fait la promotion de cette danse à travers ce festival, qui est le Trophée ''Massè Gohoun''. On profite de cette occasion culturelle pour gratifier les meilleurs jeunes danseurs de ce rythme''. Cela va permettre, a-t-il ajouté, à la jeunesse de se coller au rythme local et d'apprendre, parce que nous avons constaté qu'il y a la dépravation des mœurs. Les jeunes ne savent plus danser et ont perdu leur identité. Au lieu que le rythme se danse seulement sur les lieux de cérémonies, nous avons voulu organiser de façon spéciale, un festival autour de ce rythme très dansant. 

Le représentant du ministre du tourisme, de la culture et des sports, Alidou Séfou qui a été dépêché sur les lieux a déclaré qu’il est doublement heureux, parce que celui qui est le promoteur de ce Trophée est un grand artiste, avec qui il a travaillé dans le département de l’Ouémé pendant sept (07) ans. ‘’Tous ceux qui sont entrain de faire la promotion de notre patrimoine culturel immatériel doivent être soutenus, et c’est ce que Mamert est entrain de faire à travers l’organisation de ce festival. Je voudrais le féliciter et l’encourager au nom du ministre en charge de la culture, son excellence Oswald Homéky…’’ a indiqué l’ancien directeur départemental de la culture et des sports de l’Ouémé-Plateau. A signaler qu’en off, une démonstration primée du rythme Massè Gohoun a été exécutée par des adultes. Elle a été soutenue par le représentant du ministre des sports Alidou Séfou alias Séfal.

Samson Boni

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU