Société
mardi décembre 12, 2017
Inscription

Entretien : dans l’univers de Bertie Tognissou, la meilleure fille au BAC Bénin 2017
Bertie SessiTognissou, Meilleure fille au BAC Bénin 2017. Ph : Ignace Sossou.


Nous sommes allés à sa rencontre ce samedi 05 août 2017 à Akassato dans la commune d’Abomey Calavi. Deuxième au BAC Bénin 2017, toutes catégories confondues, Bertie SessiTognissou est la meilleure fille au BAC Bénin 2017 avec une moyenne de 17,75 de moyenne sur 20.
Résidant dans une zone calme au couvert végétal tel une forêt galerie, Bertie Tognissou est l’une de ces filles pour qui le « travail bien fait » est un principe indiscutable. Issue d’une famille où l’excellence est une culture, Bertie Tognissou est convaincue que pour réussir dans la vie, il faut juste se fixer des objectifs et se donner les moyens de les atteindre. C’est ce qu’elle a essayé de nous expliquer dans un court entretien qu’elle nous a accordé.
Quel sentiment vous a animé lorsque vous avez appris que vous êtes la meilleure fille au BAC Bénin 2017 ?
J’étais vraiment heureuse parce que tout le monde était fier de moi, tout le monde était content donc ça me rend fier et je suis heureuse.
Quels sont vos secrets de réussite ?
Moi je n’ai pas de secret ! Tout le monde sait que pour réussir il faut travailler, il faut apprendre ses leçons. Donc tout ce que je peux ajouter c’est qu’il faut viser un objectif et vraiment se donner les moyens pour l’atteindre.
Quel était vous votre objectif ?
Mon objectif était d’être la première au BAC 2017 mais je me retrouve à la deuxième place. Mais bon ! Ce n’est pas grave.
Quelles sont vos performances au BAC ?
En étude de cas, j’ai eu 20/20, en maths appliquée aussi 20/20, en anglais 18/20, en droit 16/20, économie 16/20 …
Quelles sont vos perspectives après le BAC ?
J’espère une bourse pour aller faire l’expertise comptable à l’extérieur. Si ce n’est pas possible, je vais faire la comptabilité à l’ENEAM (Ecole Nationale d’Economie Appliquée et de Management – ndlr)
Quels conseils avez-vous à donner aux filles qui souhaiteraient être comme vous ?
Tout ce que je peux leur dire, c’est vraiment se donner au travail, de ne pas se dire « elles sont des filles, qu’elles ne peuvent pas ». Il faut vraiment viser loin et croire en soit même.
Votre mot de fin.
Je remercie mes parents, surtout ma mère parce que mon père n’est pas souvent là à cause de son service. Donc je remercie ma mère, mes frères et sœurs qui m’ont soutenu durant toute l’année scolaire, mes professeurs, les autorités de mon établissement, tous ceux qui ont cru en moi, je leur dis merci.

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU