Société
samedi septembre 23, 2017
Inscription

 

Marc KOSSOU

Par sa décision Dcc 17-064 du 16 mars 2017, la Cour constitutionnelle a condamné cinq gendarmes des forces armées béninoises pour violation de la constitution pour coups et blessures sur un présumé voleur de motos. A en croire cette décision de la Cour Constitutionnelle, les cinq gendarmes tous de la brigade d’Akpro-Missérété ont, courant la journée du 21 juillet 2016, administré des coups de matraque au présumé voleur dans la perspective de lui arracher des aveux. Ces coups reçus par le présumé voleur l’ont conduit à la mort et c’est suite à cela que les parents de la victime ont porté plainte et saisi les sept sages par une requête. Après instruction de la requête, la Cour a relevé une constance de ce qu’après son interpellation, l’individu soupçonné de vol de moto a reçu des coups de matraque au sein de la Gendarmerie.  Selon la Cour Constitutionnelle, les cinq gendarmes ont violé l’article 18 de la Constitution. Lequel dispose que : « Nul ne sera soumis à la torture, ni à des sévices ou traitements cruels inhumains ou dégradants ». 

Lire un extrait de ladite décision 

D E C I D E

Article 1er. - Le maréchal des logis-chef Théodore OLAFA et les quatre élèves-gendarmes qui l’ont assisté ont violé la Constitution. 

Article 2.- La présente décision sera notifiée à Monsieur Finagnon VITCHOEDO, à l’adjudant-chef Epiphane TOUDONOU, à Monsieur le Directeur général du Centre hospitalier universitaire départemental de l'Ouémé-Plateau (CHUD-OP), au commandant de la brigade territoriale d’Akpro-Missérété, à Monsieur le Directeur général de la Gendarmerie nationale et publiée au Journal officiel. 

Ont siégé à Cotonou, le seize mars deux mille dix-sept, 

 

Messieurs                                Théodore HOLO       Président 

                                                 Zimé Yérima KORA-YAROU    Vice-Président 

                                               Simplice C. DATO   Membre 

Madame                            Marcelline-C GBEHA AFOUDA  Membre 

Monsieur                            Akibou IBRAHIM G. Membre 

Madame                             Lamatou NASSIROU Membre. 

                        Le Rapporteur, Le Président, 

Zimé Yérima KORA-YAROU.- Professeur Théodore HOLO.-

 

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU