Santé
samedi décembre 16, 2017
Inscription

Le palais des congrès abrite depuis ce matin le 5ème congrès de la société africaine de chirurgie pédiatrique. Plus de deux cent participants venus des pays africains et du Bénin mettrons en commun leurs expériences pour la réduction du taux de mortalité infantile.

Diverses communications sont prévues pendant les trois jours que dureront les assises. Pour le ministre de la santé les acteurs de la santé doivent être en état de veille permanent pour agir à temps sur la chaîne que constitue les différents maillons du système de santé. Selon le Dr Alassane Séidou, oeuvrer à la préservation de la vie de l'enfant, être humain qui ne peut opérer un choix conscient est une lourde responsabilité et un vrai challenge. Le professeur Antoine Gbénou ajoute que le grand défi de la chirurgie pédiatrique est la prise en charge des malformations congénitales qui constituent l'une des premières causes de la mortalité infantile.

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU