Politique
samedi décembre 16, 2017
Inscription

Conformément aux dispositions de l’article de l’article 4 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, la deuxième session ordinaire de l’institution parlementaire va s’ouvrir courant cette deuxième quinzaine du mois d’octobre. C’est précisément ce jeudi 24 que démarrera cette session dite budgétaire parce que justement consacrée essentiellement à l’examen du projet de loi finance. En effet, s’il est vrai que d’autres dossiers seront examinés durant les 90 prochains jours de travail parlementaire, c’est le projet de loi portant Budget général de l’Etat exercice 2014, évalué à plus de 1.000 milliards de F Cfa qui fera le plat de résistance des parlementaires.

Ce mercredi 23 octobre 2013 sera aux yeux de biens de béninois, le jour le plus long de l’année. C’est la date en effet retenue par la cour d’appel de Paris pour se prononcer sur la demande d’extradition de Patrice Talon.
Logiquement les parties en conflit, le camp Yayi et le camp Talon se posent mille et une questions sur le verdict qui sera donné et les conséquences. L’attente, on l’imagine paraîtra trop longue pour les uns et les autres. Quel sort sera réservé à Patrice Talon s’il était décidé qu’il soit extradé vers le Bénin ? Que ferait Boni Yayi si la justice française rejetait la demande cette extradition ?

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU