Dossier
jeudi juillet 27, 2017
Inscription

Un trafiquant nigérian de drogue, répondant au nom de Daniel Ekwuémé, âgé de 36 ans, a été arrêté jeudi matin, aux environs de 7 heures, à la frontière de Kraké, avec des sachets noirs contenant 8 colis de cannabis, qu’il a soigneusement dissimulés comme de vulgaires objets emballés avec du ruban.

A en croire le commissaire du commissariat spécial de Kraké, M. Mathias Agbotan, dans le cadre de la sécurisation des frontières en cette période de fin d’année, les opérations de fouilles systématiques et de patrouille s tous azimuts, ont été organisés.

Ce 19 octobre 2013, Me Joseph Djogbenou est revenu sur le maintien en détention des personnes incarcérées dans le cadre des dossiers dits de tentative d’empoisonnement et de coup d’état. Sur sa page facebook, l’homme de droit a fait un mémorandum de la situation en mettant en exergue, la volonté affichée par le Procureur Général près la Cour d’appel ce qui devrait être dans de pareils cas. Voici le texte rendu public par Me Joseph Djogbenou.

Les responsables et militants du Parti Social Démocrate ( Psd) de Bruno Amoussou se sont retrouvés au Stade de l’Amitié de Cotonou ce samedi 06 août 2011 pour leur 1er Congrès Extraordinaire. A l’issue des travaux, on retient que le Psd reste fidèle à l’idéologie et la philosophie qui a conduit à la création de l’Union fait la Nation, réaffirme sa fidélité au groupe et tout en appréciant la politique de la main tendue du Chef de l’Etat pour un climat politique apaisé, dénonce et regrette les actes de sabotage et de division qui ont marqué l’entrée de la Rb dans le Bureau de l’Assemblée nationale et dans le gouvernement de Yayi II.

Il y a quelques mois, le député Prd Raphaël Akotègnon s’est interrogé sur le sens de la lutte contre la commercialisation de l’essence dite kpayo, la gestion faite des stocks saisis, la justification légale de rétrocession à la Sonacop, les tueries… A suite les députés Candide Azannaï et Eric Houndété se interrogés aussi. Mais c’est le député Fcbe Zéphérin Kindjanhoundé qui le vendredi 18 octobre dernier, s’est penché la responsabilité des hommes en uniformes chargé de cette lutte contre la commercialisation de l’essence kpayo. Voici les propos tenus en plénière par le député Kindjanhoundé qui a rappelé par ailleurs qu’il a déposé depuis le 11 mai dernier, une Question Orale avec débats, par rapport à ce sujet : « Par rapport à la lutte contre le kpayo, je connais mon cher frère Yayi Boni, il ne peut jamais demander aux Forces de Sécurité d’aller tuer les gens à bout portant avec des armes. Au cours de leur mission, certains militaires, autrement dit les hommes en uniforme, abusent de leurs armes sur les paisibles populations qui en font souvent les frais… Je voudrais profiter de l’occasion pour demander au gouvernement de répondre à cette préoccupation ».

Francis Z. OKOYA

 Le 16 janvier 1976 alors que la révolution marxiste prenait ses assises, un coup de force a été orchestré contre le régime Mathieu Kérékou. L’histoire présente diverses versions sur l’origine, les instigateurs, les acteurs, le déroulement et les raisons de l’échec de ce coup d’état manqué. Le principal acteur, Bob Denard dans son ouvrage Corsaire de la République publié par les éditions Laffont, donne raconte en détails le coup d’état du 16 janvier 1976 sous le titre de cet extrait : L’opération « Crevette » : Échec à Cotonou. Voici une version originale de ce qui apporté le mort mercenaire dans le vocabulaire de la politique béninoise.

Francis Z. OKOYA

Publicités

 UN HOTEL 4 ETOILES DE RÉFÉRENCE A COTONOU